Clips musicaux, publicités, courts et moyens métrages, etc

IMPORTANT

De 2009 à fin 2013, toute demande d’aide et de renseignements devait IMPERATIVEMENT et avant tout passer par un Don au site, et cela quel que fut le projet.

En effet, j'ai souvent consacré beaucoup de mon temps aux questions qui m'ont été posées et les renseignements que je livrais alors furent fréquemment providentiels pour ceux qui les recevaient.

Aussi, pour m'assurer du sérieux des personnes qui me sollicitaient, je demandais en contrepartie du temps, de l'aide et des renseignements que je donnais une donation honnête au site (cette donation étant destinée à faire vivre le site).

A titre indicatif, ces donations tournaient autour de 100 euros (voire plus) selon qu’elles venaient d’un amateur, d’un semi-professionnel, ou d’un professionnel confirmé.

Il est à noter que certaines personnes ont pensé pouvoir passer outre et obtenir mon aide gratuitement ou pour quelques petits euros. Pour ceux-là, sachez que tout travail mérite "salaire" et que la radinerie n’encourage pas à s’investir dans un projet.

Ceux qui m'ont sollicité doivent bien prendre conscience de la valeur des renseignements que je leur ai donné : Leur projet aurait-il pu être réalisé sans mon aide ? Et ma connaissance des lieux ne leur a-t-elle pas évité un couteux échec ?

Qu'un projet ait ou non été réalisé en fonction des informations que je donnais, une donation restait donc la règle avant même la première prise de contact.

 

Bon à savoir

Pour ceux qui s’étonnent qu’une donation ait été demandée avant même que la première question soit posée, quelques explications s’imposent. Après quoi, je pense que vous comprendrez mieux ma méfiance et mes exigences. 

D'abord, malgré que je sois reconnu spécialiste des Bardenas, ce n'est pas ma profession. Je travaille dans un tout autre domaine en France (Bordeaux).

Il y a quelques années j'ai commencé à être sollicité par des amateurs, étudiants, semi-professionnels et professionnels confirmés travaillant dans l'audio-visuel (vidéos, cinéma, photos, etc). 

Les questions étant souvent nombreuses, j'ai demandé en contrepartie une donation du montant de leur choix.

Le problème, c’est que ces gens là sont loin d'être tous honnêtes !

- Rares sont ceux qui m'ont fait une donation, et lorsque je recevais quelques petits euros je pouvais m'estimer "heureux".

- Beaucoup d'entre eux se sont montrés très courtois, mais une fois qu'ils obtenaient les renseignements désirés ils disparaissaient comme des voleurs sans paiement et parfois même sans me remercier !

- D'autres prenaient contact avec moi par téléphone à mon domicile sans passer par email (l'un d'entre eux m'a même téléphoné à 23h30). Depuis je suis sur liste rouge.

- Un autre m'a commandé deux de mes livres que je lui ai envoyé dès le lendemain. Je n'ai jamais été payé.

- Encore un autre, et ça je ne suis pas prêt de l'oublier, m'a demandé de participer à son tournage directement sur le terrain. J'ai donc posé deux jours de repos et je suis parti de Bordeaux pour les Bardenas en pleine nuit. Arrivé au petit matin, au jour et à l'heure convenue, je me suis retrouvé seul sur place ; j'ai attendu longuement puis j'ai téléphoné à celui qui était chargé de la réalisation du moyen-métrage. Ce qu'il m'a alors dit (et sans s'excuser) m'a mis dans une colère noire : le tournage avait été annulé pour x raison une semaine auparavant et il n'avait pas pensé à me prévenir. Bilan : du carburant et deux jours de congé gaspillés, et 9 heures de route ( 900 km aller-retour) pour rien !!! Depuis je ne me déplace plus mais je peux toutefois orienter ceux qui m'en font la demande vers un ami qui vit près des Bardenas (guide de tourisme).

- Quelques-uns, après m'avoir bombardé de questions auxquelles j'ai répondu point par point, en sont arrivés à la conclusion que leur projet ne pourrait pas se réaliser et que dans de telles conditions je n'avais pas à recevoir de donation !!! Pourtant ma part de travail était largement faite.

- Le producteur d’un très populaire rappeur-chanteur français (que nous nommerons M.G.) m’a harcelé par email durant plusieurs semaines, me posant d’innombrables questions sur les Bardenas et me demandant avec insistance mon numéro de téléphone afin de pouvoir discuter en "live" de son projet de clip vidéo,… et cela tout en refusant ouvertement et catégoriquement de débourser le moindre centime !!! On aura tout vu !!!! Bien évidement, face à un tel manque de respect ce producteur n’obtint absolument rien de moi.

- Un autre m'a fait miroiter une bonne publicité pour mon site et mes livres en guise de paiement. D'abord réticent j'ai fini par accepté, je lui ai ensuite fourni toutes les renseignements qu'il désirait connaitre. Quelques semaines plus tard, son travail étant terminé et rendu public, je me suis rendu compte qu'il m'avait menti : mon nom, mon site, mes livres, il n'en avait fait aucunement mention !

 

Contact email : Bardenas-email .

Frédéric Moncoqut

 

 

01 janvier 2014 :
Malgré mes nombreuses explications citées sur cette page web et datant de juin 2013, force est de constater que ceux qui sollicitent mon aide persistent dans la radinerie et dans l'irrespect. J'ai donc décidé de ne plus m'impliquer dans ce type de projets.
Merci pour votre compréhension.
.
Frédéric Moncoqut

 

Retour

 

Si le menu du site n'est pas apparu à gauche de votre écran, cliquez ci-dessous.

www.bardenas-reales.net