.

Bienvenue dans le désert des Bardenas Reales

 

Un territoire unique en Europe !

En arrivant dans les Bardenas Reales par une petite route aussi étroite que tortueuse, on est saisi par l'impression étrange d'avoir changé de continent. Ici vacillent tous nos repères d'espace et de temps, ici s'étendent à perte de vue d'immenses espaces de solitude, troublants de beauté pour qui sait prendre le temps de les découvrir, de les contempler. Véritable délire de la nature, le désert des Bardenas Reales tranche totalement avec les paysages que l'on a pour habitude de voir dans le nord de l'Espagne.

Les montagnes pyrénéennes, si proches, se sont peu à peu effacées pour laisser place à de vastes terres arides et inhospitalières.

Si bien des déserts sont synonymes d'austérité, il en va tout autrement pour celui-ci ; le dépaysement y est garanti, l'étonnement permanent, la curiosité inévitable. Très vite, en parcourant les Bardenas Reales, vous aurez le sentiment de traverser un petit bout d'Afrique ou d'Amérique.

La diversité des paysages est surprenante ; les collines tabulaires et les nombreuses cheminées de fée donnent au site un air de "monument valley" ; les ravins profonds et sinueux serpentent à l'infini ; les bad-lands, vastes terres extrêmement ravinées, seront pour vous une impertinente énigme de la nature et les quelques étangs égarés, véritables oasis de vie, vous révèleront une faune et une flore insoupçonnées. Les Bardenas Reales constituent le deuxième désert européen après celui de Tabernas situé en Andalousie. Moins austère que l'andalou, notre désert navarrais se distingue par l'incroyable profusion de ses paysages d'érosion répartis sur 42.000 hectares de superficie. Les paysages s'offrent au regard avec une étonnante diversité : reliefs montueux, tabulaires ou ruiniformes, vastes plaines ouvertes et vides, zones vierges de toute végétation, steppes, cultures agricoles et pinèdes… Les écosystèmes y sont nombreux, variés, originaux et exotiques ; tout un paradoxe pour un désert.

Bien plus qu'un simple désert, les Bardenas Reales sont le joyau de toute une région.

Située en Navarre et en Aragon, cette région pittoresque est riche d'un important patrimoine historique. Les agréments touristiques ne manquent pas : villages troglodytiques, cités médiévales, édifices hispano-musulmans et chrétiens, ruines romaines, etc. Visiter la région, c'est aussi partager la jovialité de ses habitants. Les nombreuses fêtes religieuses ou profanes sont toutes teintées de folklore et de légendes. Terre insolite, pur produit de l'érosion, véritable anomalie géologique fichée au pied des Pyrénées, les Bardenas Reales sont une terre d'évasion par excellence.

 

 

 

 

Commandez vos livres ici !

Les livres qu'il vous faut pour préparer votre visite des Bardenas.

 

 

 

 

 

 
 

 

Les Bardenas Reales en quelques lignes

 

Une nature belle, spectaculaire et diversifiée.

Existe-t-il en Europe, une terre plus insolite et plus exotique que celle des Bardenas Reales ?

C’est peu probable.

Les Bardenas Reales, plus simplement nommées "Bardenas", se situent dans le nord de l’Espagne, en Navarre.

Il s’agit d’un espace naturel vaste de 42.000 hectares dans lequel il n’existe aucun habitat permanent, ce territoire est par conséquent totalement désertique.

La notoriété des Bardenas tient au caractère insolite et spectaculaire de ses paysages. Les sols et les reliefs y sont continuellement façonnés par les vents, les pluies et les amplitudes thermiques, et cela depuis des millénaires. Il en résulte de superbes et impressionnantes formations érosives parmi lesquelles se distinguent des cheminées de fée, des badlands, des collines tabulaires, des barrancos et de hautes falaises.

Il est possible de distinguer trois Bardenas :

- La Bardena Blanca, située au centre du territoire, d’aspect clairement steppique et désertique.

- La Bardena Negra, au sud, constituée de hauts plateaux dont les piémonts sont tapissés de vastes pinèdes.

- La Bardena del Plano, à l’extrême nord du territoire, éminemment agricole, plane et sans reliefs importants.

Nous pouvons aussi citer le Vedado de Eguaras, au nord-ouest de la Blanca. Il s’agit d’un îlot forestier qui appartient au village de Valtierra mais dont les caractéristiques géomorphologiques sont identiques à celles des Bardenas.

La végétation est typiquement méditerranéenne. Dans la Blanca elle est souvent clairsemée à la manière d’une steppe, parfois même quasi-inexistante, alors qu’elle est plus présente et plus touffue dans d’autres zones.

Au cœur de la Bardena Negra par exemple, ainsi que dans le Vedado de Eguaras, les boisements de pins d’Alep s’avèrent vastes et nombreux.

Très présente, l'agriculture a façonné le paysage de manière spectaculaire. Durant le seul XXe siècle les champs agricoles ont conquis la quasi-totalité du territoire ; certes symboliques en certains lieux, ils n’en sont pas moins omniprésents ailleurs (Bardena del Plano, Plana de la Negra, ...).

Ainsi les Bardenas se veulent à la fois désertiques, steppiques, agricoles et forestières.

La faune est typique des zones arides ibériques. Parmi les animaux les plus représentatifs peuvent être cités le renard, le lièvre, le sanglier, le vautour fauve et le percnoptère, mais aussi quelques petites bêtes dont les touristes ne soupçonnent même pas l’existence (scorpions, veuves noires, écrevisses, ...)

Les Bardenas affichent un climat méditerranéen et continental, d’où des étés marqués par la sécheresse et par la canicule, des hivers froids et secs, et des pluies rares mais souvent torrentielles.

Nous venons le voir en ces quelques lignes, les Bardenas forment un territoire très riche et d’une grande valeur paysagiste.

Afin de protéger ce lieu si exceptionnel, les Bardenas Reales ont été déclarées Parc Naturel et Réserve de Biosphère. Elles comportent aussi deux vastes ZEPA (Zone de Protection des Rapaces et des Oiseaux des Steppes), trois Réserves Naturelles, ainsi que de nombreuses Zones Humides (points d’eau, ravins, ...).

 


 

 

Tourisme : Les Bardenas ? c'est l'exotisme tout près de chez vous !

Totalement inconnues du tourisme jusqu'à la fin des années 80, les Bardenas ont progressivement révélé leurs charmes et leur potentiel aux randonneurs et amoureux de la nature durant la décennie suivante. Ces touristes de la première heure étaient cependant peu nombreux et faisaient figure d'originaux aux yeux des autochtones. Car il faut savoir que jusqu'à cette époque les Bardenas étaient volontairement ignorées, voire même mésestimées, par la population locale qui ne voyait en ce territoire qu'une terre sèche, aride et poussiéreuse,... bref, une terre sans aucun intérêt.

Les premiers "touristes" français qui s'aventuraient régulièrement dans cette contrée étaient de ce fait de véritables précurseurs !

Le tourisme, véritablement digne de ce nom, ne se développa qu'à la toute fin des années 90.

Aujourd'hui les Bardenas sont devenues une destination clairement privilégiée pour les randonneurs (à pied et à VTT) ainsi que pour les amoureux d’exotisme et de nature sauvage. De très nombreux visiteurs viennent aussi visiter les Bardenas en famille (en automobile) pour la plus grande joie des petits et des grands ! Dépaysement garanti !

Il faut bien reconnaitre qu’ici, à seulement deux heures de la frontière française, les touristes ont souvent l’étrange sentiment de changer non pas de pays, mais carrément de continent !

Les Bardenas ? C’est en quelque sorte les déserts du Maghreb tout près de chez nous ; mieux encore, certains n’hésitent pas à faire le comparatif avec les majestueux déserts d’Amérique du nord !

Ceux qui ont déjà voyagé outre-Atlantique constateront que les reliefs d’érosion des Bardenas sont étonnement similaires à ceux de certains déserts nord-américains, le vaste désert des badlands situé dans l’état du Dakota du sud, par exemple, présente certainement les ressemblances géomorphologiques les plus frappantes. Les Bardenas rappellent aussi le désert californien de Mojave, chaud et sec en été, humide et verdoyant au printemps.

Bref, peu importe les comparaisons, les Bardenas constituent pour de nombreux français leur désert du week-end.

Quel que soit le moyen de locomotion choisi (à pied, à VTT, à cheval, en moto, en automobile, ...), découvrir les Bardenas nécessite un minimum de préparation. Les Bardenas, ça ne s’improvise pas.

Réglementation touristique, itinéraires de randonnée, météo, conseils divers et variés, infos les plus récentes, hébergements, restaurants et professionnels locaux du tourisme,... la consultation de livres spécialisés (ceux de Frédéric Moncoqut par exemple) et le présent site internet vous apporteront une aide des plus précieuses pour réaliser une visite inoubliable du désert des Bardenas Reales.

Bienvenue dans le désert des Bardenas Reales !

 

Le désert des Bardenas vu du ciel.
( Vidéo à visionner en plein écran, le spectacle n’en sera que plus grandiose ! )
 
 

"bardenas-reales.net" est un site gratuit conçu par un particulier. Soutenez-le en lui apportant une petite contribution.

Merci

Si le menu du site n'est pas apparu à gauche de votre écran, cliquez ci-dessous.

www.bardenas-reales.net