Ruben Mendi, portrait d’un Bardenero :

« La Bardena est notre trésor, elle est dans notre cœur, elle est notre vie », telle est la réponse de Ruben Mendi lorsqu’on lui demande ce qu’il ressent pour sa terre.

Ruben est un bardenero dans l’âme, amoureux des Bardenas depuis le plus jeune âge.

Bien que né à Tudela (août 1974), c’est à Valtierra qu’il passe toute son enfance. Valtierra est le village d’origine de sa famille, son père y est né ainsi que sa mère (née dans une maison troglodyte).

La famille Mendi possède ici une fabrique artisanale de balaies ; les premiers à y travailler furent le grand-père de Ruben, son père et son oncle. D’abord installée dans une "cueva" (grotte), cette fabrique se trouve dorénavant dans un bâtiment plus conventionnel, … toujours à Valtierra. La famille Mendi est forte de plus de 50 ans d’expérience dans la fabrication des balaies !

Ruben Mendi a connu les Bardenas très tôt, il se souvient qu’à 4 ans il accompagnait son père dans la Bardena Blanca pour y ramasser des escargots. Plus tard, à 7 ans, son père l’emmenait à la chasse de l’aube jusqu’au crépuscule.

Ruben garde un souvenir ému des nuits passées dans le Vedado de Eguaras, à la lisière des Bardenas. Son père et de nombreux chasseurs s’y donnaient rendez-vous dans une ambiance véritablement festive ! Chaque soir ils se réunissaient dans la maison des gardes-chasses, ils s’y restauraient joyeusement près de la cheminée, puis venait le moment de dormir.

Le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil, Ruben mangeait des « migas » en guise de petit-déjeuner, et une nouvelle journée de chasse commençait, entrecoupée vers midi d’un délicieux lapin cuit avec des pommes de terre. Les lapins justement, ils sont très nombreux dans la Bardena et Ruben se souvient qu’ils étaient parfois chassés à l’aide d’un furet.

Les retours de chasse étaient souvent semblables : épuisé par de si longues journées il s’endormait sur la banquette arrière de la Renault 4 de son père. Ruben n’était qu’un très jeune enfant, mais ses souvenirs sont toujours bien encrés dans sa mémoire.

 

Aujourd’hui Ruben Mendi approche de la quarantaine, il vit à Arguedas avec sa femme et ses deux enfants, et sa passion pour les Bardenas est plus vivace que jamais.

Il a travaillé durant 9 ans comme garde-chasse à Alfaro (la Rioja), mais depuis 2002 son activité s’est résolument tournée vers le tourisme avec la création des "Cuevas Ruben y Anabel", devenues en 2010 "Cuevas Rurales Bardeneras". Il s’agit d’une sorte d’hôtel rural constitué d’habitations troglodytes.

Les grottes Bardeneras sont aujourd’hui réputées et particulièrement appréciées. Pour preuve, elles ont reçu en 2013 le prix "Logement Rural Singulier de Navarre par Excellence", prix prestigieux et très convoité délivré par l’ANAPEH.

Parallèlement à cette activité hôtelière, Ruben propose à ses clients des randonnées 4x4 dans les Bardenas, il possède trois véhicules tout-terrain sérigraphiés au nom de « Aventuras Bardeneras ».

 

 

 

 

 

 

 

A gauche : Fred Moncoqut et Ruben Mendi, à Valtierra.

Bardenero confirmé, Ruben est aussi un excellent biznessman ! Tout ce qu’il entreprend semble être voué à une totale réussite ! Les Cuevas, les randonnées 4x4, … et ce n’est pas tout ! N’a-t-il pas réussit l’exploit de sortir de l’ombre la fabrique artisanale de sa famille ? Aujourd’hui les touristes viennent en grand nombre découvrir les étonnantes techniques de fabrication des balaies ; c’est un succès inattendu, mais le pari est pleinement réussi !

Avec ses 4x4 "Aventuras Bardeneras", Ruben propose des visites touristiques à ses clients.

Le dernier exploit de Ruben réside dans la « huerta » familiale (verger et potager). Cette huerta de 8 hectares se situe au nord-ouest des Bardenas, à proximité du barranco Agua Salada (Bardena del Plano – Landazuria). 4 hectares sont irrigués par les eaux de l’étang del Ferial (eaux provenant des Pyrénées), et les 4 autres hectares sont constitués de terres sèches.

Dans cette partie des Bardenas les sols sont étonnamment fertiles. Ruben et sa famille y cultivent de nombreux légumes parmi lesquels méritent d’être soulignés les asperges, d’une qualité exceptionnelle ! La famille Mendi a aussi planté pas moins de 80 oliviers afin d’obtenir dans deux ou trois ans une huile de qualité, et autant d’arbres fruitiers poussent sur cette terre !

Sur les sols non irrigués il est possible de ramassés des champignons, des escargots, du thym, du romarin, etc.

Il est important de préciser que cette huerta, et tout ce qui y pousse, est certifiée "100% écologique" par le Gouvernement de Navarre, ce qui signifie qu’aucun engrais chimique et aucun pesticide n’y sont utilisés ! La qualité écologique est donc garantie.

Originalité de cette huerta, Ruben y cultive des légumes de taille gigantesque : des tournesols géants, des pastèques de 30 kg, des oignons de plus de 3 kg, et d’énormes citrouilles dont le poids atteint aisément les 300 kg !!!

 

Texte rédigé en janvier 2012

 
Ruben Mendi : photos, vidéo et sites internet.

 

Les Cuevas Rurales Bardeneras, à Valtierra.

 

En 2013, Ruben et ses deux coéquipiers reçoivent le prix « Logement Rural Singulier de Navarre par Excellence » (prix prestigieux et très convoité délivré par l’ANAPEH).

Bienvenue ! . Avec Ruben, l'accueil est toujours chaleureux !

 

 

Les 4x4 "Aventuras Bardeneras", prêts pour visiter les Bardenas !

 

 

. . . . .

 

Présentation des Cuevas Bardeneras en vidéo.
La huerta de Ruben, un verger-potager dans les Bardenas.

Récolte de champignons.

 

Des oignons de 3 kg !

 

Des citrouilled de 300 kg !!! ...

 

... et des pastèques de 30 kg !

 

Ce ne sont là que quelques aperçus des services que peuvent vous proposer les Cuevas Bardeneras.
Pour en savoir plus, veuillez contacter Ruben.

___________ __ ___________