Carte.
 

Mystères, curiosités et lieux secrets.

Le secret du
Castildetierra.

 

 

Tout le monde connaît le Castildetierra, cette majestueuse Cheminée de Fée (ou Demoiselle Coiffée) située dans le secteur de las Cortinas.

Sa renommée est telle qu’il est tout naturellement devenu l’emblème du Parc Naturel des Bardenas Reales et qu’il figure en photo dans toutes les brochures touristiques de la région.

Si vous avez bien observé le Castildetierra, vous avez probablement remarqué qu’il y a à son sommet, posée sur sa coiffe protectrice, une étrange pierre parfaitement cubique.

Qu’est-ce donc que cette pierre ? Quelle est, ou était, sa fonction ?

A ces questions, très peu de gens vous répondront, qu’ils soient français ou espagnols.

C’est que les touristes venus de France ne viennent ici en masse que depuis les années 2000, et les autochtones se sont longtemps désintéressés de cette terre aride et poussiéreuse que sont les Bardenas.

Seuls ceux qui fréquentent cette région depuis le début des années 1990 pourront vous répondre, et encore aurait-il fallu qu’ils s’équipent d’un puissant zoom ou d’une paire de jumelles pour pouvoir parfaitement identifier la « chose ».

Car cette fameuse pierre cubique est en réalité le piédestal d’une statue aujourd’hui disparue.

 

Voici ci-dessous quelques photos de la statue en question :

 

Castildetierra 1993.

Ci-dessus : le Castildetierra en 1993.

Nous voyons clairement une statue posée au sommet, mais même de plus près il est difficile de savoir de quoi il s’agit réellement.

Castildetierra 1995.

Le Castildetierra, en 1995. La statue a disparu.

Castildetierra 2012.

Le Castildetierra, en 2012. La statue est toujours absente.

 

Sommet 1994.  
Sommet 2012.

La coiffe du Castildetierra avec la statue, en 1994.

 

La coiffe du Castildetierra sans la statue, en 2012.

 

Dans la série de photos qui suit, on découvre que cette statue représente la Vierge et l’enfant.

Notez bien que ces photos sont plus que rares, elles sont même exceptionnelles !!! Car selon toute vraisemblance il n’existerait actuellement aucune photographie de la statue du Castildetierra !

Photo de 1993.

En haut, photo réalisée avec zoom, en juin 1993 (photo originale).

Ci-dessous, la même photo, restaurée.

Restaurée.

 

Autre photo de 1993.

En haut, photo réalisée avec zoom, toujours en juin 1993 (photo originale).

Ci-dessous, la même photo, restaurée.

Restaurée.

 

Photo de 1994.

En haut, photo réalisée avec zoom, en février 1994 (photo originale).

Ci-dessous, la même photo, restaurée.

Restaurée.

 

Détail.

Vue rapprochée de la statue de la Vierge et l’enfant (1993).

 

Pour la petite histoire, je tiens d’un ami bardenero qu’un jeune habitant du village d’Arguedas serait l’auteur de la chute de cette statue. Il aurait commis ce blasphème en 1995 en escaladant le Castidetierra à l’aide de cordages encore présents à l’époque, et en s’aidant des marches grossièrement creusées sur le flanc de la cheminée de fée (marches encore visibles aujourd’hui, mais totalement inutilisables).

Exercice stupide et très dangereux pour ce jeune espagnol. Le hasard fit que je dus arriver sur place peu de temps après car j’ai moi-même trouvé la statue gisant sur le sol, décapitée par le choc.

 

Photos et texte : Frédéric Moncoqut.

 

 

Retour au menu "Mystères, curiosités et lieux secrets".. . . . . . . . . .

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

www.bardenas-reales.net