.

.....................9

 

 

Bonjour,
Un message juste pour vous remercier de vos infos qui nous ont été très utiles. Notre voyage s'est très bien déroulé, et reste un souvenir magique. Les Bardenas sont une destination à part, magique, surtout dans la partie "el Rallon". Nous reviendrons. merci encore. Marc.



PS: en pièce jointe une petite photo clin d'œil !

 

 

Réponse de Fred :

Heureux de vous avoir aidé. Et merci pour votre photo où vous posez avec mon guide des Bardenas, c’est la première photo dans ce genre qui m’ait été envoyée !

 

 

Bonsoir Fred,

Nous ne nous connaissons pas, mais je dois te dire que ça me fait plaisir de te parler. Après avoir lu ton bouquin, vu des vidéos sur toi, gambadé à vélo dans la zone et maintenant échangé 2 ou 3 mails avec toi, j'ai l'impression de rentrer dans un cercle d'initiés... Ah ah, c'est une drôle d'impression.
Cet endroit est magique. J'espère qu'il le restera et que le tourisme ne va pas tout gâcher.
J'ai parlé avec des éleveurs de brebis, pendant la transhumance, et ils m'ont dit « nous, on ne trouve pas notre lieu de vie spécialement beau... Et puis ça fait 40 ans qu'on vit ici. Rien ne change... »

C'est incroyable... Et moi qui débarque du Nord et suis émerveillé !
En même temps, je suis certain que ces hommes apprécient leur vie, même si l'élevage est leur routine, ils doivent, j'imagine, reconnaître leur qualité de vie en Navarre.

Enfin... Je m'étale.

Bonne soirée à toi, Frédéric.

Réponse de Fred :

Oui Simon, cet endroit est magique pour ceux qui viennent d’ailleurs, et d’une grande banalité pour ceux qui y vivent !

Les Bardenas sont longtemps restées mésestimées de la population locale, on y voyait en ce lieu qu’une terre aride, caniculaire et poussiéreuse. Bref, une terre sans intérêt ! Les navarrais n’ont pris conscience de la beauté de ces paysages désertiques que lorsque les touristes français ont commencé à venir en grand nombre.

J'imagine que pour toi qui viens du Nord-Pas-de-Calais, les Bardenas sont très dépaysantes !

Au plaisir de discuter à nouveau avec toi sur le net, et peut-être un jour dans les Bardenas.

@ +

Fred.

 

 

Bonjour Fred,

De retour du paradis des déserts ... proches, je te joins une photo de notre périple qui s'est très bien passé. Nous avons juste eu de la pluie (et même de la neige !) à la sortie du tunnel de Bielsa, en France !

Merci pour tes infos, et d'ailleurs en prévision d'un prochain voyage je te joins deux autres photos scannées tirées d'un prospectus que tu dois connaitre sur le parc naturel des Bardenas (trouvé dans notre hôtel d'Arguedas, très bonne adresse d'ailleurs "Camino de las Bardenas", patronne Consuelo très sympa, chambre et cuisine super).

As-tu une idée où ont été réalisées ces magnifiques prises de vue ? On se croirait à Monument Valley.

Cordialement

Jean-Yves

 

Réponse de Fred :

Heureux que ton périple se soit bien passé, et je ne doute pas qu’il y aura pour toi un « Bardenas n°2 ».

Je vois que tu as fait une large visite des Bardenas : la Blanca (photo 1), le sud de la Negra (photo 2), et même la Bardena aragonaise (photo 3).

Concernant le prospectus dont du parle, les deux photos montrent le Rallon. Il s’agit de l’un des lieux parmi les plus emblématiques des Bardenas.

Cordialement, Fred.

 

 

Bonjour Fred

Juste un petit message en réponse à celui de Marc, je suis un fidèle de ton site internet depuis de nombreuses années et je n'ai que des compliments à te faire. Des interdits, il y en a dans tous les parcs naturels, et c'est indispensable pour assurer une bonne protection de la nature.

Concernant ton site, c'est incontestable, aucun n'est aussi complet que le tien ! Il suffit de faire quelques recherches sur google pour le constater.

Personnellement je consulte ton site très souvent, surtout les pages Flash infos car en lisant des nouvelles fraiches des Bardenas j'ai l'impression d'être un peu là-bas.

Donc un grand merci pour ton site et au plaisir de continuer à te lire,

Jean-Pierre (de Toulouse)

 

Réponse de Fred :

Merci à toi Jean-Pierre, je suis heureux de te compter parmi les fidèles de mon site internet.

Ton message me va droit au cœur, ce genre d'encouragement est très motivant.

Je reçois chaque semaine une bonne dizaine d'emails semblables au tien, il m'est impossible de les placer dans le Livre d'Or mais ton message me semblait bien venu en réponse à celui de Marc (voir ci-dessous).

 

 

Bonjour, J’avais l’intention de me rendre dans le désert des Bardenas Reales, mais je crois être tombé sur le plus dissuasif des sites à son sujet. Interdit de faire ceci ou cela, c’est magnifique… C’est si facile d’interdire au lieu d’éduquer. Navrant.

Marc

 

Réponse de Fred :

Bonjour,

Peut-être ai-je mal compris votre message, mais il me semble que vous reprochez avec force à mon site de ne mettre en avant que des interdits.
Tout d'abord, mon site a un devoir d'informer à tous les niveaux et sur tous les sujets. Il suffit de vous rendre rubriques "Flash infos" et « Infos tourisme » pour en prendre conscience.

Sachez qu'informer implique ce qui est agréable, mais aussi ce qui l’est moins.
Vous me parlez d’éduquer ? Tout ce qui est demandé aux touristes c’est de se montrer correct avec les autochtones, d’être respectueux de la nature et d’être attentif à la réglementation touristique locale. En bref, il est demandé de faire preuve de savoir vivre !

Il est vrai que la plupart des autres sites ne parlent nullement des interdits, c'est plaisant et agréable, on s'imagine déjà faire ceci et cela dans les Bardenas, mais une fois là-bas on tombe de haut et c'est une énorme déception. Avec moi, les touristes n'ont pas de mauvaises surprises une fois sur place.

Il faut savoir que la plupart de ces interdits ont été mis en place à cause de certains français qui se croient en terrain conquis ! On en voit qui font tout et n'importe quoi, j'en suis régulièrement témoin et les espagnols en sont exaspérés !
Cela ne signifie pas que j'approuve tous les interdits, j'en déplore et condamne même certains d'entre eux !

Cordialement,
Fred.

 

 

Bonjour,
Votre site est très complet. Je suis allé dans les Bardenas en moto avec un ami fin février 2012.
Nous nous sommes régalés.

Thierry

 

Réponse de Fred :

Comment ne pas se régaler en moto dans les Bardenas ?

Pour les motards français, citadins pour la plupart, c’est un dépaysement total. C’est comme un petit bout d’Amérique ou d’Afrique !

 

 

Bonjour,

Un petit mot pour vous faire part de notre week-end de Pâques aux bardenas, vraiment magnifique, dépaysement assuré, nous avons eu la chance d'avoir du beau temps. Nous étions 28 motos, des rapaces au-dessus de nos têtes, des endroits de verdure superbes avec le vent dedans (on aurait dit des vagues), notre groupe en a pris plein les yeux et il y aura un Bardenas n°2.

Nath.

 

Réponse de Fred :

Je vous remercie pour votre témoignage. C'est vrai qu'au printemps les Bardenas sont superbes et envoutantes.
Les reliefs érodés à l'extrême, dignes des déserts les plus arides, font penser à des iles perdues dans un océan de verdure. Cela confère au paysage des aspects d'une grande beauté, c'est très surprenant.
Chaque année, j'observe moi aussi ce phénomène de "vagues" dont vous parlez, c'est féérique et je ne m'en lasse pas. Pour contempler les Bardenas verdoyantes dans toute leur splendeur, l'idéal est de s'y rendre fin avril / début mai.

 

 

Salut Fred

Juste un petit mot au retour d’un week-end Bardenas de 3 jours où j'ai amené un groupe de 20 vététistes et randonneurs.

La renarde va bien ; nous l’avons rencontrée au pied du Castillo de Peñaflor dimanche vers 13h30.

Le 1er jour Piskerra-Rallon en bravant les interdits (on est en octobre quand même !) ; le 2ème jour Balcon de Pilatos avec descente dans le barranco de Valfondo ; le 3ème jour secteur du Castillo de Peñaflor.

C’est la 10ème fois que nous y allons mon épouse et moi en y amenant à chaque fois des groupes différents. 1er séjour en 1995. Nous laissons maintenant les voitures au centre d’infos et partons en vtt rejoindre les sites et départs des circuits.

Moi qui connait quand même un petit peu les Bardenas je trouve ton site magnifique ; le meilleur de tous, le mieux documenté. C’est une mine de renseignements de toutes sortes ; il est de plus très clair, très convivial et “ergonomique”.

Encore bravo. Quel boulot pour faire un site pareil !!! Chapeau bas !

A une prochaine fois,

Bernard de Dax.

 

Réponse de Fred :

Un grand merci pour tous ces compliments ! Ça me va droit au cœur.

Je vois que tu es un grand passionné des Bardenas, avec dix visites tu peux prétendre être un habitué des lieux, et le fait de t’improviser guide pour autant de monde est une preuve de ta connaissance du territoire. Personnellement, je ne compte plus le nombre de fois ou je me suis rendu dans les Bardenas, probablement plus d’une centaine de fois depuis 1992 ! et autant pour la région aragonaise !

Cette année l’interdiction d’accès à la Pisquerra et au Rallon a déchainé l’indignation et la colère des deux côtés de la frontière. Je reçois beaucoup d’email sur ce sujet, au point que j’ai dû apporter une petite explication dans la page « Infos tourisme » de mon site, ... histoire de calmer les esprits.

 

 

Monsieur,

Merci pour votre site sur les Bardenas ! Grâce à vous, nous avons pu les visiter !

Nous sommes partis de France, département de l’Isère (proche de Grenoble) mon mari et moi, et deux couples d’amis.

Nous sommes avec l’un des couples des fans de la « Deuche », les autres sont en en 4x4.

Nous avons parcouru les Bardenas sur les pistes autorisées aux voitures. Ces pistes nous ont largement émerveillé, on s’est cru sur une autre planète !

Pas moins de 2500 kilomètres en 15 jours, nous avions trouvé un mobil home à Villafranca.

Je rêvais d’y aller ! Je ne rêve plus ! C’était magique !

Je me permets de vous envoyer quelques photos.

Recevez mes très sincères salutations.

Colette.

Réponse de Fred :

Bonjour Colette,

Je suis très satisfait que mon site ait pu vous aider à préparer votre voyage. Votre rêve est enfin réalisé, vous avez vu les Bardenas, mais je reste convaincu que vous avez encore beaucoup à découvrir là-bas : avez-vous, par exemple, visité la Bardena Negra ? et la Bardena aragonaise ?
J’ai très rarement vu des 2cv dans les Bardenas, la « Deuche » doit être sacrément amusante à conduire sur les pistes poussiéreuses et caillouteuses.

A propos de pistes, celles qui sont autorisées aux véhicules motorisés permettent d’avoir un excellent aperçu des Bardenas, et vous avez raison d’insister sur ce point. Votre témoignage fera peut-être réfléchir les quelques « râleurs » (lol) qui m'écrivent chaque semaine pour se plaindre d'une réglementation touristique trop stricte. Il faut savoir que les automobilistes et motocyclistes ont à leur disposition près de 100 km de pistes !!! Ce n’est pas rien ! Et ces pistes permettent de visiter les trois grandes zones géographiques des Bardenas ( la Blanca, la Negra et el Plano).

Bien sûr, les adeptes du tout-terrain pur et dur n’adhèreront pas à ce point de vue, mais ils doivent se faire à l’idée que les Bardenas où tout est permit c’est terminé, les Bardenas sont un Parc Naturel et comme dans tout Parc Naturel il y a des règles à respecter (voir « Infos tourisme »).

 

 

Si le menu du site n'est pas apparu à gauche de votre écran, cliquez ci-dessous.

www.bardenas-reales.net

 

0